Ahmed EL JAOUARI
Oct 5, 2019
10 minutes
Moyen

Libra est une cryptomonnaie initié par Facebook qui devrait être lancée en 2020. Elle est censée permettre d’acheter des biens ou d’envoyer de l’argent aussi facilement qu’un message instantané.


Qu’est ce qu’une cryptomonnaie, quelles différences avec d’autres cryptomonnaies, quel est le danger du Libra, quels sont ses avantages ? Découvrez toutes mes explications sur cette nouvelle cryptomonnaie !

Qu’est ce qu’une cryptomonnaie ?

Une cryptomonnaie est une monnaie virtuelle utilisables uniquement sur un réseau informatique. On parle souvent de monnaies alternatives, dans la mesure ou elles ne sont validées par aucun Etat. La première, et la plus connue, est le Bitcoin, lancé en 2009.

Contrairement aux monnaies d’état, les cryptomonnaies n’ont pas de contre-valeur physique. Si une monnaie d’état voit sa valeur garantie par son équivalent en or, une cryptomonnaie n’a pas cette assurance. Mais Libra fait une exception.

La cryptomonnaie est stockée dans un portefeuille digital (une application téléchargeable), les transactions sont chiffrées : on ne sait pas qui envoie et qui reçoit l’argent ce qui, pour certains, favoriseraient les commerces illicites comme sur le darknet.

Quel sont les avantages du Libra ?

L’objectif principal de Libra est surtout de vous permettra d’y acheter des produits directement en 1 clic, sans passer par votre banque ou utiliser votre CB.

Tout va être simplifié, Libra pourra être utilisé pour faire des achats en ligne, évidemment, mais aussi pour des paiements « physiques ». le partenariat avec MasterCard et Visa permettra d’utiliser cette monnaie au quotidien, pour s’acheter un café, un ticket de bus, commander ses repas Uber depuis son profil FB ou WhatsApp. Bientôt tout pourra passer par Libra.

Partenaires Libra

Libra offrira également une alternative à ceux qui ne possèdent pas de compte en banque. Facebook prévoit d’ailleurs d’installer un peu partout dans le monde des sortes de distributeurs de billets qui permettront aux gens d’échanger leur argent papier en Libra Coin ou inversement.

Quelles différences avec d’autres cryptomonnaies ?

Toutes les cryptomonnaies actuelles ont le même défaut. Elles ne sont liées à aucune valeur pouvant les stabiliser.
La conséquence ? Des fluctuations extrêmes, et des monnaies dont la valeur triple en un jour, ou s’effondre en quelques heures.

Le Bitcoin a déjà dépassé les 19000$, avant de retomber rapidement, et de rester aux alentours de 9000$. Difficile de faire confiance à une cryptomonnaie dans ces circonstances, non ?

C’est sur ce point que Facebook entend faire la différence, avec l’aide de ses partenaires. Libra sera gérée par une fondation à but non lucratif, composée des entreprises partenaires.

Pour éviter les fluctuations, et proposer une monnaie ayant un cours stable, la fondation adossera en devises l’équivalent de chaque achat de Libra. Imaginons que 1 Libra = 1 €, et bien pour chaque Libra qui sera créée, Facebook devra posséder son équivalent en monnaie fiduciaire.

Quel est le danger de Libra ?

Derrière l’objectif louable d’aider les personnes sans compte en banque à accéder à une monnaie internationale, on retrouve malgré tout une fondation composée d’entreprises privées. Entreprises qui, soyons honnêtes, ont plutôt tendance à favoriser leur profit que la résolution de problèmes mondiaux. Est-il vraiment judicieux de leur confier une énorme part de l’économie ?

Autre point sur lequel il serait bon de s’interroger: les libertés individuelles et la vie privée. On le sait, on vit avec: nos moindre faits et gestes peuvent être traqués, nos paiements par carte bancaire également, et ne parlons pas de l’utilisation de nos smartphones.

Avec Libra, l’ensemble de notre vie, finances comprises, qui pourra être observé. Quelles garanties avons-nous concernant la protection de nos données ? Quelles garanties avons-nous que l’usage de cette monnaie ne sera pas contrôlé, que notre compte ne se trouvera pas bloqué un jour, en raison d’une action effectuée sur Facebook ou d’une photo postée sur Instagram ?

Depuis toujours, le modèle économique de Facebook est le suivant : récupérer et monétiser des données privées des utilisateurs. C’est bien cette question qui devrait être sur toutes les lèvres. Et c’est pour cette raison que Libra pourrait s’avérer dangereuse.