Tout savoir sur les NFT, comment ça marche et comment se lancer ?

Dernière mise à jour : 29 juin 2022

Si jamais vous naviguez sur internet depuis quelque temps, il devient impossible de passer à côté d'un terme, celui de NFT. En effet, on retrouve ce terme absolument partout en ce moment et certains gros sites se mettent carrément à les inclure.

Dans ce domaine, on peut par exemple parler de Twitter qui vous propose désormais l'option de mettre un NFT que vous avez acquis en tant que photo de profil sur votre compte, identifiant par la même occasion que vous en êtes bien le propriétaire.

Mais alors, au final, les NFT, c’est quoi ? Eh bien, c'est ce que nous allons voir dans cet article où nous allons repartir sur la base de ce que sont ces Non Fungible Token. Comme ça, même si vous n'aviez aucune idée de ce qu'ils étaient, vous devriez y voir plus clair.

En effet, on va commencer par vous expliquer leur fonctionnement en vous expliquant ce qu'est la blockchain puis de fils en aiguille, nous allons arriver sur comment vous lancer dans ce domaine si vous le souhaitez.

D'abord que signifie NFT ?

NFT est l'abréviation du terme anglais "Non Fungible Token", qui signifie en français "Jeton non fongible".
Non fongible signifie qu'il est unique et ne peut être remplacé par autre chose. Par exemple, un euro est fongible — échangez-en un contre un autre euro, et vous aurez exactement la même chose.

Cependant, un tableau artistique à collectionner unique en son genre n'est pas fongible. Si vous l'échangez contre un autre tableau, vous obtiendrez quelque chose de complètement différent.

NFT et Blockchain


Avant de parler des NFT en eux même, il faut s'intéresser à autre chose, la blockchain. En effet, sans rentrer dans des détails trop techniques, la blockchain, c’est une technologie assez simple.

En effet, elle va permettre de stocker et de transmettre des informations. C’est d'ailleurs sur cette technologie que va se passer l'échange de NFT. En effet, chaque fois qu'une transaction de NFT va avoir lieu, elle va être inscrite sur cette blockchain.

Si l’on devait vous faire un résumé un peu imagé de ce qu’est cette blockchain, c‘est une sorte de gros répertoire où vous pourrez inscrire toutes les opérations de vente, comme un livre de compte en quelques sortes.
C’est donc via cette technologie que vous allez pouvoir vous échanger des NFT. D'ailleurs, les échanges ne se font pas via de l’argent classique comme l'Euro ou bien le Dollars, mais via des crypto-monnaies, comme l'Ethereum.

Qu’est ce qui peut être un NFT ?


Bon maintenant que l'on a vu le principe qui permet d'échanger les NFT entre les personnes, il est tant de s'intéresser à une autre grande question, c‘est à dire qu’est ce qui peut être un NFT ?

Eh bien, dans les faits, tout peut être un NFT. En effet, bien souvent, on a tendance à voir des NFT qui sont des œuvres d’art mis en avant, mais ce n'est pas la seule chose que vous pouvez vendre.

En théorie, il n'y a aucune limite, mais si l'on s'intéresse à ce que l’on peut retrouver sur les différents marketplace, vous trouverez par exemple des sons, des vidéos, des photos ou même des emplacements dans des environnement virtuels.

Même les tweets comptent. Le co-fondateur de Twitter, Jack Dorsey, a vendu son tout premier tweet en tant que NFT pour 2,9 millions de dollars.

Le potentiel impact des NFT dans le commerce


Mais ces NFT n’ont pas qu’une utilité dans l'échange d’art. En effet, ils pourraient débarquer très bientôt dans le monde du commerce de luxe et c’est déjà un peu le cas pour certaines marques.

Les NFT pourraient tout simplement résoudre le problème de la contrefaçon. En effet l'idée, c’est d’associer un NFT a l’achat d’un objet de marque en tant que certificat de vente qui est quasiment impossible à contrefaire.

Ainsi, quand vous achèterez cet objet de marque en seconde main ou bien auprès d’un revendeur, vous pourrez exiger que le NFT lié vous soit transmis en preuve que c’est bien un objet de marque et non une contrefaçon.

Pourquoi ce soudain intérêt pour les NFT ?

Mais si vous êtes ici, ce n'est pas pour les portées des NFT dans le commerce. En effet, ce n'est pas pour ces raisons que le domaine de NFT a explosé ces derniers mois, mais bien pour des raisons financières.

En effet, on n'arrête pas de voir des articles avec des ventes records de NFT, le phénomène étant un peu à la mode actuellement, il faut se l’avouer. Toutefois, faites attention à ce genre de titre qui peuvent vous induire en erreur.

Les NFT, c’est aussi beaucoup d'aléatoire. En effet, les collections peuvent prendre de la valeur en quelques jours et s'effondrer rapidement. N’oubliez pas que c’est de l'argent réel que vous investissez et que si vous ne faites pas attention, vous pourriez perdre de l’argent tout simplement et vous mettre dans des situations compliquées. Je vous invite a lire 5 les 9 risques que courent les investisseurs débutants dans les cryptomonnaies.

Comment acheter des NFT ?


Pour acheter des NFT, il n’y a rien de bien compliqué à faire. En effet, vous devez tout simplement vous inscrire sur les différents marketplaces disponibles à l'heure actuelle comme OpenSea, Rarible ou bien encore SuperRare.

Une fois que c’est fait, on va simplement vous demander de lier votre wallet de crypto-monnaie pour les futures opérations. Une fois que c’est fait, vous pouvez vous balader sur ces sites.

Vous aurez alors des œuvres qui seront soit vendues à prix fixe, soit vendues aux enchères. À partir de là, le système d'achat est classique et une fois la vente remportée, on vous demandera simplement de signer pour la blockchain avant de voir votre nouveau NFT arriver dans votre collection.

À partir de là, ce NFT il vous appartient comme on vient de le dire et vous pouvez soit décider de le garder ou bien décider de le vendre, si vous voyez que les prix augmentent par exemple, c’est vous qui décidez.

Comment en vendre ?


On vient de le voir, acheter des NFT, ce n'est pas bien compliqué, mais en vendre ne demande pas non plus de grandes connaissances en informatique. En effet, allez sur les mêmes plateformes, créez le même compte et vous pourrez ouvrir votre propre boutique.

Là, vous allez pouvoir mettre en vente vos œuvres avec le même principe à savoir, le fait de choisir si vous voulez que ce soit des enchères ou bien un prix fixe. Vous allez aussi pouvoir régler les royalties, c'est-à-dire le pourcentage que vous prendrez sur les prochaines ventes.

D’ailleurs, cela semble logique, mais on vous le précise tout de même, vous ne pouvez vendre que des NFT dont vous avez vous même la possession. En effet, il est totalement illégal de prendre des œuvres sur internet par exemple pour les revendre.

Enfin, sachez que pour mettre en vente un NFT, souvent, vous aurez ce que l'on appelle une gas fee qui est une taxe qui peut rapidement monter dans les 150€ environ. Toutefois, il est possible de ne pas payer cette gas fee et pour cela, il faut vendre vos NFT sur la blockchain Polygon et non Ethereum.