Malwares : Les types les plus courants et comment s’en protéger

les differents types de malware et comment sen proteger
les differents types de malware et comment sen proteger

Dernière mise à jour : 14 juin 2024

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un sujet important : les malwares. Ces vilains petits coquins qui rôdent sur internet et qui n’ont qu’une envie : nous causer des problèmes !

Virus, vers, chevaux de Troie, ransomwares, spywares, adwares… la liste est longue et les dégâts qu’ils peuvent causer sont importants : vol de données, paralysie de nos appareils, et bien plus encore.

Alors, comment faire la différence et comment se protéger ? Pas de panique, on va voir ça ensemble !

D’abord, c’est quoi un malware ?

Un malware, contraction de « malicious software » (logiciel malveillant en français), désigne tout programme ou fichier informatique conçu pour nuire à un système, perturber son fonctionnement, voler des informations ou permettre à un attaquant d’accéder à des ressources sans autorisation.

Les malwares peuvent prendre diverses formes, chacune ayant sa spécificité et son mode opératoire. C’est ce que nous allons voir dans la section suivante.

Liste de logiciels malveillants

Chevaux de Troie et Portes Dérobées

Les chevaux de Troie, communément appelés Trojans, ainsi que les portes dérobées ou backdoors, visent principalement à prendre le contrôle à distance d’un ordinateur de manière discrète. Apparus dans les années 80, les Trojans furent notamment développés par le jeune hacker allemand Karl Koch.

Dialers

Passons ensuite aux dialers. Ce type de logiciel malveillant s’installe à l’insu de l’utilisateur et prend le contrôle du modem. Il effectue des appels vers des numéros surtaxés ou établit des connexions vers des sites web spécifiques, généralement pour enrichir son créateur au détriment de l’utilisateur non averti.

Logiciels Espions (Spyware)

Concernant les spywares, ils s’infiltrent dans un ordinateur dans le but de collecter et de transférer des informations sans le consentement de l’utilisateur. Deux grandes catégories se distinguent : les Adwares et les Keyloggers.

  • Adware : L’adware, souvent installé à l’insu de l’internaute, vise à modifier la page de démarrage du navigateur pour afficher des publicités ciblées en analysant les données de l’ordinateur hôte.
  • Keyloggers : Les keyloggers, ou enregistreurs de frappes, captent et enregistrent les frappes clavier dans un fichier qui est par la suite transmis à l’auteur du programme via email ou serveur FTP.

Virus Informatiques

Les virus, souvent confondus avec d’autres malwares, sont des programmes conçus pour s’auto-reproduire en infectant d’autres logiciels. Ils se distinguent des vers, qui se propagent à travers les réseaux, en infectant des processus sur l’ordinateur infecté. Leur impact diminue face à d’autres formes de logiciels malveillants.

Vers

Les vers, quant à eux, se répandent à travers les réseaux informatiques, exploitant Internet sous toutes ses formes (emails, sites web, etc.).

Wabbit

Le Wabbit se concentre sur l’auto-réplication indéfinie sans infecter d’autres programmes ou documents. Cette capacité de multiplication rapide peut mener à une saturation de la mémoire, forçant ainsi un arrêt brutal du système.

Downloaders

Les downloaders, de petits exécutables, téléchargent d’autres programmes malveillants, souvent des trojans ou des rootkits, une fois lancés sur un ordinateur.

Rootkits

Les rootkits, ensembles de logiciels malveillants, visent à obtenir les droits root sur une machine, installer une backdoor, et effacer toute trace de leurs activités dans les fichiers de logs.

Exploits

Un exploit permet à un hacker d’exploiter une faille de sécurité, que ce soit à distance (remote exploit) ou sur la machine locale où l’exploit est exécuté.

Rogue

Enfin, les rogues se font passer pour des antivirus gratuits, prétendant que l’ordinateur est gravement infecté et proposant de le désinfecter, incitant ainsi l’utilisateur à télécharger de faux antivirus.

Se protéger de cette liste de logiciels malveillants

Tenir le système d’exploitation à jour

Chaque jour des nouvelles failles de sécurité sont découverte par les pirates informatiques sur les différents systèmes d’exploitation. Ces failles sont exploitable en utilisant des logiciels malveillants afin d’infecter votre machine. Donc plus votre OS est à jour, moins il y a de risques potentiels de se faire infecter.

Tenir tous les logiciels du PC à jour

Comme les systèmes d’exploitation, tous les logiciels de votre PC doivent aussi êtres à jour.
Les logiciels les plus visés par les pirates informatiques sont les navigateurs (Internet Explorer, Firefox, Opera, Google Chrome), Java, Adobe Flash et Adobe Reader, VLC.

Éviter les pièges les plus connu de l’internet

Il faut rester vigilant et prudent avec les cracks, les sites warez, les sites pornographiques et les Peer to peer.

N’ouvrez pas les pièces jointes au mail sauf si on est absolument sûr de leur innocuité. Nous avons déjà vu dans un article : trouver l’adresse IP d’une personne facilement, la technique utilisé par les pirates informatiques pour récupérer votre adresse IP à l’ouverture d’un mail.

Pendant l’installation d’un logiciel, ne cliquez pas sur « Suivant » sans avoir lu ce qui est marqué et ce qui est cochez.

Eviter les clés USB

Évitez-les le plus possible, et au mieux désactiver les ports USB, oubliez-les, et votre PC aura plus de chances de rester propre.

Utiliser de logiciels de protection

Comme le dit si sagement Kevin Mitnick : « Le meilleur antivirus, c’est l’être humain ». Toutefois, il est très utile de se munir de logiciels capables de reconnaître et de supprimer les logiciels malveillants. Il en existe différents types selon le logiciel malveillant dont on veut se protéger.

Je partage avec vous les 5 meilleurs antivirus gratuit pour protéger votre ordinateur contre les différents logiciels malveillants que nous avons vu précédemment.

Mais sachez que contrairement à ce que pense la très grande majorité des gens, les logiciels de sécurité ne sont pas suffisamment puissants pour éviter toutes les infections. La sécurité 100% n’existe pas, on réduit simplement les chances de voir nos pc infectés. Soyez donc très prudent face à ce que vous voyez sur internet.