Le piratage informatique est en constante évolution et l’éventail des outils utilisé est aujourd’hui très large. Voici 5 outils incontournables, régulièrement utilisées par les professionnels pour tester la sécurité des mots de passe.


Si vous êtes passionné par la sécurité informatique et vous voulez en apprendre plus, alors un de ces outils vous aiderons certainement à atteindre votre but.

Et si vous détester les hackers alors mieux vaut connaitre ces outils pour s’en prémunir. Pensez à rendre vos mots de passe plus difficiles à pirater en y plaçant par exemple des majuscules, des minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux.

Les 5 outils que je vous présente ici utilisent deux techniques: le dictionnaire et la force brute.

La force brute consiste à tester, une à une, toutes les combinaisons possibles.

Le dictionnaire consiste à tester une série de mots de passe potentiels, les uns à la suite des autres, en espérant que le mot de passe utilisé pour le chiffrement soit contenu dans le dictionnaire.
Cette méthode repose sur le fait que de nombreuses personnes utilisent des mots de passe courants (par exemple : un prénom, une couleur ou le nom d’un animal).

1. Cain and Abel

Cain & Abel est un outil gratuit. Il tourne sous windows et il permet de trouver de divers genres de mots de passe en utilisant le dictionnaire, par recherche exhaustive ou encore via des tables arc-en-ciel.

cain-abel-4

Télécharger Cain & Abel

2. John the Ripper

John the Ripper est un logiciel libre de cassage de mot de passe disponible sous Linux, Unix et Mac OS X. Il est capable de trouver différents formats de chiffrement de mots de passe, notamment les mots de passes crypt (Unix), MD5, Blowfish, Kerberos, AFS, et les LM hashe.

Télécharger John the Ripper

3. RainbowCrack

RainbowCrack tourne sur Windows et Linux. Il utilise les tabes arc en ciel qui se base sur la technique de compromis temps-mémoire. Cette technique est différente de l’attaque par force brute et il réduit considérablement le temps nécessaire pour casser un mot de passe.

4. Brutus

Il s’agit probablement de l’outil le plus simple à utiliser. Il fonctionne sous Windows et il est rapide et flexible. Il n’a pas été mis à jour depuis des mois mais peut néanmoins être utile. Le mot de passe de l’archive est darknet123.

Télécharger Brutus

5. Aircrack-ng

Aircrack-ng est une suite de logiciels de surveillance des réseaux sans fil dont l’utilisation principale est de « casser » les clés WEP et WPA des réseaux WIFI. Ce logiciel fonctionne sous Windows et Linux mais certaines fonctionnalités quasi indispensables sont impossibles sous Windows (l’injection de paquets par exemple).

Télécharger Aircrack-ng