Après que nous avons vu c’est quoi le darknet et comment y accéder, il faut très vite disposer de moteurs de recherche pour naviguer dedans.

Le darknet contient une mine d’informations. Il contient des milliards de fichiers. Et à moins que vous connaissiez l’URL exacte des plateformes, vous allez devoir compter sur les moteurs de recherche dakrnet.

Les moteurs de recherche sont des outils qui vous permettent de rechercher des informations disponibles sur le darknet à l’aide des mots-clés et des termes de recherche. Plutôt que de chercher sur le darkweb lui-même, vous recherchez dans la base de données des moteurs de recherche.

Les estimations varient, mais le web profond est beaucoup plus grand que le web visible. Environ 500 fois plus d’informations se trouve sur la zone profonde que celle qui existe sur la surface.

De toute évidence, le darknet à quelque chose à offrir peu importe qui nous sommes.

Regardons quelques moteurs de recherche populaires pour explorer le darknet.

Ahmia

Ahmia est un moteur de recherche clearnet pour les services cachés de Tor créé par Juha Nurmi. Il est complètement légal et il est soutenu par les projets Tor2Web et Global Leaks !

Avec son interface épuré, Ahmia affiche facilement les services cachés dans le darknet. Si vous ne savez pas par où commencer sur le Deep Web, cela peut être un très bon endroit pour le faire.

Site Web: msydqstlz2kzerdg.onion

not Evil


not Evil est un moteur de recherche spécialisé dans les l’indexation des sites darknet. Il renvoie vers énormément de sites cachés et de services anonymes. C’est le plus grand moteur de recherche du darknet. Plus de 19 million de pages sont indexées par Not evil.

Comme la durée de vie des sites du darknet est relativement courte, il est fréquent de tomber sur des sites inaccessible.

Not Evil affiche uniquement des résultats accessibles et c’est une bonne chose.

Lien de not Evil: hss3uro2hsxfogfq.onion

Candle

Candle est un moteur de recherche permettant de faire sensiblement comme Google, mais dans le darknet et de manière anonyme.

Ce moteur de recherche est spécialisé dans la recherche de tout ce qui peut être illégal sur le Darknet, vendu sur des plateformes que la loi et la morale réprouvent.

Site web : gjobqjj7wyczbqie.onion

Torch

Torch est un l’un des plus anciens moteurs de recherche darknet et prétend avoir un index de plus d’un million de pages, ce qui est plausible.

Ce moteur de recherche très populaire a une interface extrêmement simpliste. Il suffit d’entrer le mots-clé de ce que vous recherchez dans la barre de recherche et d’appuyer sur Entrée. Le seul aspect dont je ne suis pas fan en ce qui concerne Torch est son énorme spam publicitaire ! Il y a des publicités sur la page d’accueil, sur les résultats de recherche et partout ailleurs.

Site web: xmh57jrzrnw6insl.onion

HayStack

HayStack est un moteur de recherche qui s’est donné pour mission d’indexer les sites en .onion. Il prétend être le plus grand moteur de recherche du Darknet, bien que ce soit quelque chose que je n’ai pas personnellement vérifié, donc je ne répondrais pas.

Il ne semble pas y avoir d’annonces, pas du tout, ce qui est un bon signe.

Site web: haystakvxad7wbk5.onion

The Internet Archive

The Internet Archive est une base de données très riche qui donne accès aux fichiers multimédia très intéressants; vous pouvez regarder les anciennes versions enregistrées de près de chaque site créé sur Internet. C’est une belle poubelle tout simplement.

Comme avec le reste de l’Internet, le web profond peut être une excellente ressource – mais seulement quand il est utilisé avec prudence !  Faites gaffe quand même aux trucs louches.