Jan 30, 2016
1 Heures
Moyen

Si vous êtes un accro au téléchargement sur les réseaux P2P, mais que vous ne voulez pas passer par un VPN, PeerBlock est la solution qu’il vous faut.


Ce logiciel permet, en effet, de bloquer les IP indésirables qui viendraient venir voir ce que vous téléchargez.

Peerblock est un  logiciel malin, libre et gratuit qui analyse votre connexion Internet et va bloquer automatiquement les adresses IP des organisations de surveillance (dont Hadopi) et des serveurs espions qui pénètrent dans le système à votre insu. Et c’est 100% légal !

PeerBlock contrôle tout simplement à qui votre ordinateur parle sur Internet. Il permet non seulement de vous protéger des serveurs dangereux qui vous espionne, mais en sélectionnant la liste adéquate, vous êtes aussi à l’abri des serveurs qui surveillent vos activités sur les réseaux P2P.  L’application se base sur des listes d’IP référencées comme néfastes.

Ici le délais de réaction est important puisque HADOPI et d’autres entreprises de surveillance ne se gênent pas pour changer d’IP leurs serveurs. Avec PeerBlock, vous faites donc un pari un peu risqué en fonction de la mise à jour des adresses IP de la base de données mais contrairement à un VPN, le transfert des données est rapide.

En outre, le programme peut compter sur une solide communauté pour mettre à jour les listes ou les plages d’IP incriminées.

Comment utiliser PeerBlock ?

Commencez par télécharger PeerBlock. Apres l’installation, le programme se lance. Vous devez choisir les adresses que vous voulez bloquer.

Cochez la case « P2P », qui correspond aux organismes anti-téléchargement, dont Hadopi fait partie, et la case « Spyware » pour vous protéger des logiciels espions qui pullulent sur Internet. Cochez aussi la case « Always Allow HTTP » pour éviter que certains sites soient bloqués, après cliquez sur « Suivant ».

Choisissez ensuite de surveiller les mises à jour du logiciel et les listes d’IP tous les jours pour éviter les surprises. Faites « Suivant » pour que le logiciel aille chercher les mises à jour et attendez que les changements soient pris en compte.

peerblock

Enfin dans la fenêtre principale vous verrez le nombre d’IP bloquées par votre PC (plus de 763 millions sur ma version !) ainsi que les échanges autorisés avec l’extérieur.

interface-peerBlock

Bref, Peerblock reste une bonne protection contre tous les services de surveillance et autres petits curieux. A essayer donc sans plus attendre ! 🙂

1 Commentaire