Les 4 plus grands hackers de tous les temps

top hacker
top hacker

Dernière mise à jour : 23 mai 2024

Les hackers sont capables de choses étonnantes. Ils sont capables d’écouter les conversations téléphoniques, de pénétrer des systèmes informatique, de connaître l’identité et les caractéristiques de chaque personne qu’ils croisent.

En effet, plus aucune information ne leur est inaccessible.

Dans cet article, je vous emmène dans un voyage épique à travers les années pour découvrir les pirates informatiques les plus audacieux et les plus influents de tous les temps. Vous serez époustouflé par les histoires incroyables et les exploits informatiques de ces personnages légendaires. Alors, préparez-vous à apprendre tout ce que vous devez savoir sur les meilleurs hackers de tous les temps!

Kevin Poulsen

kevin-poulsen
Kevin Poulsen
Statut  Black Hat repenti
Pseudo Dark Dante
Actions
  • A pénétré le réseau ARPAnet de l’Université de Californie.
  • A subtilisé une bande magnétique classée secret défense au pentagone.
  • S’est introduit dans le réseau de l’armée de terre MASnet.
  • Est entré par effraction dans les centraux téléphoniques de Pacific Bell où il a dérobé du matériel.

Aujourd’hui rédacteur en chef du magazine wired, Kevin Poulsen a un passé tumultueux de phreaker (pirate téléphone, radio et satellite). Le plus incroyable, c’est qu’une des pièces à charge contre lui est une photo souvenir prise par un de ses amis, alors qu’il était en train de crocheter la serrure d’un central téléphonique de Pacific Bell ! Il faut le faire…

Avant de comparaître devant le juge, Kevin Poulsen s’est enfuit,  et a échappé à la police pendant 17 mois.

Pendant sa cavale, il a réalisé le piratage qui l’a rendu célèbre. Détournant les terminaux téléphoniques d’une station de radio de Los Angeles, il s’est arrangé pour être le 102ème auditeur a participer à un concours et gagner une Porsche.

Kevin David Mitnick

kevin-mitnick2
Kevin David Mitnick
Statut Black Hat repenti (aujourd’hui, il  a créé son entreprise de consulting en sécurité).
Pseudo Le Condor
Actions
  • A détourné les lignes téléphoniques de la Pacific Bell pour son usage personnel.
  • A pénétré un ordinateur du Pentagone depuis l’université de Southern California.
  • A accédé illégalement aux systèmes de Fujitsu, Motorola, Nokia, Sun Microsystems et a volé des logiciels protégés.

Kevin David Mitnick est certainement le plus réputé des hackers. Son histoire a été mise en scène dans le film Cybertr@que. Plusieurs points restent obscurs dans cette affaire, notamment l’acharnement du gouvernement envers Mitnick et la lourdeur de sa peine de prison (5 ans ).

Après s’être introduit dans le réseau de boîtes vocales de la Pacific Bell, il a été poursuivi pendant 2 ans et demi,  durée pendant laquelle il s’est avéré insaisissable, et a ridiculisé la police américaine. Les agents fédéraux le soupçonnaient d’ailleurs de les avoir mis sur écoute, car il avait toujours une longueur d’avance sur leurs tentatives pour le capturer.

Finalement, il sera arrêté en 1995 par le japonais Tsutomu Shimomura, expert en informatique et ancien hacker.

Gary McKinnon

Gary McKinnon
Statut Grey Hat en liberté
Pseudo Solo
Actions
  • A pénétré dans 97 ordinateurs américains, dont certains appartenaient à la Navy, la NASA, l’armée de l’air, le ministère de la défense et le Pentagone.
  • A désactivé le système informatique d’une base navale armée après le 11 Septembre 2001, période critique.

Gary McKinnon est persuadé de l’existence des ovnis, et toutes ses intrusions dans les systèmes informatiques militaires américains visent à en trouver des preuves. Il affirme également que les USA possèderaient une technologie antigravité extraterrestre.

Selon les Etats-Unis, il aurait réalisé le « plus grand piratage informatique militaire de tous les temps », et causé 700 000 dollars de dommages.

Ressortissant britannique, il se bat actuellement contre son extradition aux USA, car il pourrait encourir jusqu’à 70 ans de détention s’il venait à y être reconnu coupable.

Le Figaro a décrit sa descente en enfer : c’est un homme qui « ne se lave plus, vit en peignoir dans son appartement, perd son travail et que sa petite amie quitte ». Il passe ses journées et ses nuits dans sa chambre dans le nord de Londres, à pirater les ordinateurs militaires américains, afin d’y trouver des informations dissimulées aux yeux du grand public.

Adrian Lamo

Adrian Lamo
Statut Grey Hat
Pseudo The Homeless Hacker
Actions
  • A piraté les systèmes de sécurité de grandes entreprises telles que Yahoo et Microsoft.
  • Impliqué dans l’affaire Bradley Manning qui a révélé des informations classifiées sur les activités militaires américaines.
  • A pénétré les systèmes de sécurité sensibles de l’armée américaine, de la NASA et de l’agence de renseignement américaine.

Adrian Lamo était un pirate informatique américain, également connu sous le surnom de « The Homeless Hacker ». Il a commencé à pirater des systèmes informatiques à l’âge de 16 ans. Cependant, c’est en piratant les systèmes de sécurité de grandes entreprises telles que Yahoo et Microsoft qu’il est devenu célèbre.

De plus, il a également été impliqué dans l’affaire Bradley Manning, qui a révélé des informations classifiées sur les activités militaires américaines. Il a été accusé d’avoir accédé à des systèmes de sécurité sensibles de l’armée américaine, de la NASA et de l’agence de renseignement américaine. En outre, il était également connu pour ses actions de hacktivisme, c’est-à-dire l’utilisation de la technologie pour protester contre des politiques ou des organisations qu’il considérait comme injustes.

Le 14 mars 2018, a l’âge de 37 ans, il est découvert mort (cause inconnue) dans un appartement de Wichita au Kansas.