Comment savoir si une photo a été Photoshopée ?

Adobe Photoshop est depuis très longtemps la référence en matière de retouches d’images. Nombreux sont ceux qui, pour des raisons humoristiques ou autres, se sont essayés à l’art de la retouche.

Avec l’évolution du logiciel et surtout l’expertise grandissante des utilisateurs de Photoshop se pose le problème de l’authenticité des images trouvées sur Internet.

Funinformatique vous fournit quelques techniques pour savoir si une image a été retouchée.

1- Vérifier la cohérence dans les formes

Il est parfois nécessaire de prendre du recul par rapport à l’image observée, ce détail n’apparaît pas forcément facilement. L’utilisation d’un outil pour isoler une zone, l’agrandir et la restaurer dans sa dimension d’origine peut être utile dans ce cadre.

Le premier élément à déterminer est la conformité avec les lois élémentaires de la physique.

Dans ce cas précis, on s’aperçoit que rien n’est cohérent, pas même le mouvement de la cravate, sans même s’attacher au reste des détails. Beaucoup d’images abusent de la déformation pour provoquer un effet de minceur, ou une musculature surdimensionnée.

2- Rechercher la répétition d’objets et de formes

Parmi les nombreuses fonctionnalités de Photoshop, le clonage consiste à répéter une sélection d’objets ou une partie de l’image. Cette technique est souvent utilisée pour gommer certaines imperfections, comme à la surface de la peau ou encore pour masquer un autre objet (un avion par exemple en rajoutant un nuage par-dessus ou un morceau du ciel).

Recherchez des aspects uniques dans un détail remarquable, puis voyez si vous pouvez repérer sa répétition dans d’autres parties de l’image. Il peut s’agir de quelqu’un portant un chapeau unique dans une foule, un motif particulier ou des étoiles dans le ciel qui se répètent.

Dans le cas de l’mage ci-dessus, c’est une partie de la foule qui a été clonée dans la zone supérieure de la photo. Il s’agit clairement d’un « photoshopage ».

3- Les incohérences dans l’image au niveau des ombrages

L’ombre est créée par un éclairage sur un objet, en projetant une forme sombre sur la surface là où l’objet fait obstacle. Photoshop est un logiciel qui fonctionne sur le principe de l’empilage de calques, comme des découpes papier avec des fenêtres. Viennent ensuite des fonctionnalités pour lisser le résultat et proposer des éclairages artificiels.

Si quelqu'un est nouveau ou débutant dans le domaine du Photoshopping ou de l'édition, l'une des erreurs les plus courantes que vous pourriez rencontrer est l'irrégularité ou l'absence d'ombres. Chaque objet doit projeter une ombre, et s'ils ne le sont pas, l'image doit définitivement être celle d'un fantôme.

De plus, si une image a des ombres, vous devez rechercher des irrégularités dans l'ombre. Cela signifie qu'un objet comme une pierre ou une boîte projetterait une ombre assez définie.

En partant du principe énoncé, les erreurs d’ombrages sont faciles à repérer, car elles sont le résultat d’une incohérence dans l’insertion ou la suppression d’un calque d’objet. Si vous prenez une photo de groupe à 17 h, le soleil couchant projettera une ombre plus longue que dans une image prise à midi.

Dans cet exemple, en plus de l'ombre de la portière de la voiture, le designer a également oublié dans quel sens le soleil brillait.

4- Vérification des flous sur les photos et le bruit JPEG

Le format d’image JPEG est un format d’image compressé pour pouvoir être échangé rapidement ou hébergé sur Internet grâce à son faible poids. La contrepartie c’est qu’il perd en qualité avec l’algorithme de compression et qu’en étant retravaillé ou retouché, des zones de flou peuvent apparaître.

Parmi les erreurs classiques qui sont faites dans la retouche d’image, on retrouve le « oversharpening » qui correspond au forçage de la finesse des traits, sans doute pour compenser une perte importante dans la définition de l’image. La perte peut avoir lieu lors de l’insertion d’un calque ou d’un détail.

5- Les incohérences de teintes liées à l’usage de l’aérographe

Les images dites aérographes produisent un effet étrange. Le sujet est souvent trop sombre ou trop éclairé, pour résumé il ne s’intègre pas naturellement au décor. C’est souvent le résultat d’un montage de fortune, sans l’utilisation de toutes les fonctionnalités de Photoshop, ou bien un mauvais choix de sujet.

La peau du visage est certainement une des textures les plus délicates à traiter, ce qui rend les montages faciles à repérer. Un bon montage Photoshop ne peut pas aller complètement dans le sens de la perfection, il doit faire un compromis avec le réalisme, quitte à ce que la retouche soit minime.

6- Contrôlez les données EXIF d’une photo et la géolocalisation

EXIF ou Exchangeable image file format est un format de fichier utilisé pour les images issues d’appareils photo numériques. Il représente l’ensemble des informations que l'appareil enregistre au moment de la prise d'une photo.

Parmi ces informations, on retrouve le matériel utilisé (marque de l’appareil photo/smartphone, modèle, numéro de série, objectif…). On retrouve également des coordonnées GPS, notamment sur les smartphones.

Toutes ces informations sont récupérables à partir de Windows en faisait « clic droit »-> « propriétés » sur l'image, ou CTRL+clic puis « Propriétés » sur macOS.

Si le montage est bien fait, mais que, malgré tout, vous soupçonnez que votre image n’est pas authentique, le contrôle de ces données est le moyen le plus fiable de lever l’indétermination.

7- Utiliser l'outil en ligne FotoForensics


FotoForensics un outil en ligne très connu qui utilise un algorithme appelée ELA (Error Level Analysis) pour identifier toutes les manipulations photoshopées possibles. Il vous donne toutes les informations dont vous auriez besoin pour déduire si l'image est retouchée ou non.

Info: FotoForensics ne détecte pas les fausses images. Il identifie uniquement les zones d'une image qui sont à différents niveaux de compression. Ensuite, il appartient à vous de comprendre que la photo a été modifiée ou non.

Visitez FotoForensics.

8- Utilisez la recherche d'images inversée

Enfin, si vous êtes fainéant, ou vous n'avez pas de temps pour rechercher des détails dans chaque image, vous pouvez toujours faire appel à Google pour vérifier si une photo a été Photoshopée.

Une recherche d'image inversée soignée vous aiderait non seulement à obtenir des informations si l'image est originale ou non, mais elle vous fournira également (dans la plupart des cas) le lien de l'image source.

Et si vous voulez apprendre à vérifier si une vidéo a été truquée, alors regardez cet article : DeepFake: comment détecter ces vidéos truquées ?