Vos mails sont surveillés en permanence. Voici comment se protéger

Voici une chose à laquelle vous voudrez peut-être penser la prochaine fois quand vous consulterez vos mails : il y a de fortes chances que certains de vos messages soient espionnés.

Alors que les sites Web sont tenus de vous informer des cookies qu'ils déposent sur votre appareil et des données collectées lorsque vous les visitez, la messagerie électronique reste encore la Caverne d'Ali Baba de la surveillance dissimulée.

Le simple fait de lire un email peut renvoyer une quantité surprenante de données à l'expéditeur, même si vous ne répondez pas. Pour cela, l'expéditeur utilise une technique simple et efficace: le pixel-espion.

Qu'est-ce qu'un pixel espion ?

Egalement appelé Tracking pixel ou encore pixel invisible, le pixel-espion est une image mesurant 1x1px qui s'ajoute à la fin de l'email. Il est généralement transparent et se présente sous la forme d'un fichier .gif ou .png. Il est donc complètement indécelable à l'œil.

Lorsque le destinataire ouvrira l'e-mail, il déclenchera le chargement de l'image. Il peut ainsi livrer des informations sur l'heure de l'ouverture de l'email, le temps passé à sa lecture et d'autres informations importantes.

Quelles informations les entreprises peuvent-ils collecter avec le pixel espion ?

Si le règlement général sur la protection des données (RPPD) est globalement bien respecté sur le Web, il reste encore assez peu appliqué au emails.

Voici les informations collectées par le pistage par mail:

  • Adresse IP de votre ordinateur ou de votre téléphone ( et donc la localisation).
  • Type de système d'exploitation utilisé par votre appareil (Windows, iOS, Android, Mac OS, etc.)
  • Modèle de votre téléphone.
  • Fournisseur d'accès internet
  • Dates et heures d'ouverture du mail.
  • Durée de lecture du mail.
  • Suivi des liens cliqués.
  • Résolution de l’écran.

Autant d'informations qui permettent d'affiner le ciblage et d'améliorer les campagnes marketing sans pour autant en informer le client final.

Traquer et bloquez les pixels

Véritable intrusion dans la vie privée puisqu'ils œuvrent en cachette, les pixels-espions ne sont pas pour autant une fatalité. Il existe plusieurs moyens pour s'en prémunir et les démasquer.

Bloquer le chargement des images depuis votre messagerie

L'un des moyens les plus simples de bloquer le suivi des e-mails consiste à empêcher l'affichage des images par défaut. Il s'agit d'un paramètre que vous pouvez activer dans à peu près tous les services de messagerie, mais vous devez noter que cela signifie que le chargement d'images dans votre courrier électronique nécessitera un clic supplémentaire.

Sur Gmail

  • En haut à droite, cliquez sur Paramètres puis Voir tous les paramètres.
  • Faites défiler l'écran vers le bas jusqu'à la section "Images".
  • Cliquez sur Demander confirmation avant d'afficher des images externes.

  • Enfin, cliquez sur Enregistrer les modifications en bas de la page.

Sur Yahoo

  • En haut à droite, cliquez sur Paramètres puis Autres paramètres.

  • Dans le panneau de gauche, sélectionnez Affichage d'un mail.
  • Sous la section Afficher les images dans les messages, Sélectionnez Demander avec d'afficher les images externes.
  • Une fois sélectionné, Yahoo! Les réglages seront automatiquement enregistrés.

Sur Outlook

  • En haut à droite, cliquez sur Paramètres puis Afficher tous les paramètres d'Outlook.
  • Faites défiler l'écran vers le bas jusqu'à la section "Images de l'expéditeur".
  • Sélectionnez Ne pas afficher les images de l'expéditeur.

Sur Apple mail pour iPhone

Dans l'application Mail d'Apple pour iOS, vous pouvez désactiver les images en accédant aux Réglages, en sélectionnant "Mail" et en faisant défiler jusqu'à "Protection de la confidentialité.

Enfin, cochez l'option Protéger votre activité dans Mail.

Identifier les traqueurs avec une extension  de navigateur

Si vous relevez vos emails avec un navigateur Web, vous pouvez équiper votre navigateur d'une extension gratuite comme Ugly Email ou PixelBlock.

Elles permettent d'avertir de la présence d'un pixel-espion dans les messages avant que ceux-ci ne soient ouverts en affichant une icône en forme d'œil près du nom de l'expéditeur.

A vous alors de choisir si vous souhaitez lire ou non le mail en sachant qu'un traquer s'y cache.