Protéger vos données sur internet : astuces essentielles

proteger donnees en ligne
proteger donnees en ligne

Dernière mise à jour : 4 juin 2024

Vous êtes-vous déjà demandé qui pourrait avoir accès à vos messages privés, à vos photos personnelles et à vos informations bancaires ? À l’ère du numérique, notre vie est de plus en plus dématérialisée, nos données deviennent notre identité et la protection de ces informations précieuses est primordiale. Mais comment pouvons-nous garantir la sécurité de nos données en ligne ?

Dans ce guide, nous allons explorer ensemble une série d’astuces pour protéger efficacement vos données en ligne.

Les dangers de la non-protection des données en ligne

Naviguer sur le web sans une protection de vos données est semblable à nager dans une mer infestée de requins. En effet, les risques sont nombreux.

Examinons plus en détail les dangers potentiels.

1. Les cyberattaques

Une cyberattaque se produit lorsque des pirates informatiques tentent d’accéder illégalement à un système informatique. Les exemples de cyberattaques sont nombreux, mais deux se démarquent :

  • L’attaque WannaCry : En 2017, ce ransomware a infecté des centaines de milliers d’ordinateurs dans le monde, causant des perturbations majeures dans des secteurs aussi variés que les hôpitaux, les entreprises et les administrations publiques.
  • L’attaque contre SolarWinds : En 2020, une attaque très sophistiquée a compromis le logiciel de gestion de réseau SolarWinds, utilisé par de nombreuses grandes entreprises et institutions gouvernementales, exposant potentiellement leurs systèmes à un accès non autorisé.

2. Fraudes et vol d’identité

Un autre péril à considérer est le vol d’identité. Il s’agit d’une situation où des cybercriminels dérobent vos informations confidentielles. Ensuite, ils les exploitent pour perpétrer diverses escroqueries. En effet, ces actes peuvent engendrer des conséquences dévastatrices.

3. Pertes financières

L’exposition de vos informations financières constitue un troisième risque majeur. En effet, cela peut entraîner de lourdes pertes financières. Voici deux incidents notables :

  • Le piratage d’Uber : En 2016, une cyberattaque a exposé les données de 57 millions de clients et chauffeurs Uber, et l’entreprise a dû payer une amende de 148 millions de dollars pour ne pas avoir signalé la violation.
  • L’attaque contre Target : En 2013, les pirates ont réussi à voler les données de carte de crédit de 40 millions de clients de Target, ce qui a entraîné des millions de dollars de pertes pour l’entreprise et les consommateurs.

Comment protéger vos données en ligne ?

1) Engagez-vous à moins partager en ligne

La première et la plus importante mesure que vous pouvez prendre est de limiter les informations que vous partagez sur Internet. Les réseaux sociaux, les applications, les sites web, tous collectent vos données, parfois sans que vous en ayez conscience.

Les exemples récents d’atteinte à la vie privée par Zoom, Strava et Facebook montrent que même les entreprises de premier plan peuvent être négligentes avec vos données.

Pour contrer cela, voici quelques recommandations :

  • Restez discret sur les formulaires en ligne, en ne remplissant que les champs obligatoires.
  • Utilisez une adresse e-mail jetable pour les abonnements et les listes de diffusion.
  • Limitez l’accès à vos dossiers, albums ou listes de lecture collaboratives.
  • Sécurisez votre connexion Wi-Fi en protégeant votre routeur avec un mot de passe fort.

2) Utilisez des mots de passe forts et uniques, et l’authentification à deux facteurs

Les mots de passe sont la première ligne de défense contre les pirates. Il est crucial d’utiliser un bon un mot de passe unique et fort pour chaque compte en ligne. Ensuite, ajoutez des mots de passe à tous vos appareils et assurez-vous qu’ils se verrouillent automatiquement après un certain temps d’inactivité.

L’utilisation d’un gestionnaire de mots de passes peut faciliter la gestion de multiples comptes. De plus, mettez en place une authentification à deux facteurs pour renforcer la sécurité. Enfin, préférez les applications d’authentification aux codes de vérification par SMS, car elles offrent une meilleure protection.

3) Privilégiez les interactions avec les sites web sécurisés par SSL

Les cybercriminels utilisent une multitude de tactiques pour tenter d’intercepter vos données lorsqu’elles sont en transit entre votre appareil et les serveurs du site web. On observe une augmentation des attaques dites « de l’homme du milieu ». Pour garantir que vos données ne soient pas interceptées durant leur transfert, il est crucial de prendre les mesures suivantes :

  • Choisissez HTTPS : Assurez-vous d’établir des connexions uniquement avec des sites Web sécurisés par le protocole HTTPS. Ces sites Web ont un certificat SSL, qui garantit la sécurité des informations en transit. HTTPS est livré avec un certificat SSL. De nombreuses options de certificat SSL sont disponibles, allant des moins chères aux plus conviviales. Les certificats SSL tels que les certificats RapidSSL, SSL Comodo, les certificats SSL Thawte etc. sont émis par des autorités de certification reconnues et offrent un haut niveau de chiffrement.
  • Évitez le protocole HTTP : Les sites web utilisant encore le protocole HTTP présentent un risque plus élevé de compromission de vos données. Évitez-les autant que possible.

4) Resserrez les paramètres de confidentialité de vos comptes en ligne

Les entreprises ont tendance à orienter leurs paramètres par défaut vers la collecte de données. Il est donc crucial de passer en revue et de resserrer les paramètres de confidentialité de vos comptes en ligne.

Portez une attention particulière à :

  • Le suivi de la localisation : désactivez les données de géolocalisation automatiques sur vos posts, photos et commentaires sur les réseaux sociaux.
  • Les informations publiques : limitez les informations que vous mettez à disposition du public.
  • Les likes, partages et commentaires : même vos interactions avec d’autres publications peuvent révéler des informations sur vous.

5) Protégez-vous des moteurs de recherche qui vous pistent

Les moteurs de recherche constituent une mine d’or d’informations personnelles. Pour une écrasante majorité d’entre nous (92 % pour être précis[*]), ce recueil d’informations est principalement effectué par Google.

Les géants du numérique comme Google et Microsoft, qui possèdent respectivement les moteurs de recherche Google et Bing, exploitent aussi des navigateurs très populaires : Chrome et Edge. En conséquence, ils ont accès à une quantité considérable de données.

La première mesure pour renforcer la confidentialité de votre navigation sur les moteurs de recherche est d’effacer vos données.

Voici comment procéder :

  • Pour Google : Accédez à la section « Mon activité » de votre compte et supprimez l’intégralité de l’historique.
  • Pour Microsoft : Vous devrez supprimer les données de manière séparée pour Microsoft Edge et Bing.
  • Pour Yahoo : Vous avez la possibilité d’effacer vos données via la « Gestion de l’historique de recherche ».

Cependant, il faut noter qu’aucune méthode ne permet d’arrêter complètement le suivi de vos activités par Google. Une solution alternative serait d’opter pour un moteur de recherche qui respecte la confidentialité de ses utilisateurs, comme DuckDuckGo.

6) Protégez vos données avec le chiffrement

Vous estimez vos données numériques sécurisées ? Peut-être devriez-vous reconsidérer.

Protégez avant tout votre ordinateur. Un mot de passe sécurise votre connexion, mais que faire si votre disque est volé ? Les cybercriminels pourraient accéder à vos données. La solution : le chiffrement. Sur Windows et Mac, le cryptage rend vos données inaccessibles sans votre mot de passe.

Les appareils mobiles récents, comme Apple et Android, utilisent le chiffrement par défaut. Et n’oubliez pas : avant de vendre ou de donner un appareil, effacez toutes ses données et réinitialisez-le.

Pensez aussi à limiter votre stockage sur le cloud. Les photos conservées sur vos appareils personnels évitent les incidents comme les hacks d’iCloud

7) Ne passez jamais à côté des mises à jour logicielles

Un grand nombre de problèmes de sécurité ne viennent pas de nouveaux bugs. En fait, ils utilisent souvent des faiblesses déjà connues et corrigées, mais qui restent sur les ordinateurs qui n’ont pas fait les mises à jour.

Un rapport de 2022 par Bitdefender a montré que ces faiblesses non corrigées sont une des grandes raisons pour lesquelles les ordinateurs Windows sont souvent attaqués.

Pour mieux protéger vos données :

En conclusion

La sécurité en ligne, c’est comme un jeu qui ne finit jamais. Il faut toujours être à l’affût, changer nos habitudes et mettre à jour nos outils. Mais ne vous inquiétez pas ! En suivant ces conseils simples, vous pouvez renforcer votre protection en ligne et garder vos infos personnelles à l’abri des problèmes.

Et voilà, notre guide touche à sa fin. Restez vigilant et naviguez en toute sécurité sur la toile !