Instagram à lâché une bombe hier soir, en annonçant sur son blog, ses nouvelles conditions générales d’utilisation, applicables au 16 janvier 2013.


En effet, le réseau social des photos, Instagram, récemment racheté par Facebook a changer les conditions d’utilisation et propose une modification majeure : il se réserve désormais le droit de vendre les photos des utilisateurs pour des usages commerciaux, sans que le moindre centime ne soit reversé aux photographes, par exemple pour des publicités, sans payer ceux qui les ont postées et sans même les en informer.

Seules les photos publiés en mode « privé » seront épargnées par cette éventuelle commercialisation.

CNET, donne l’exemple d’un hôtel à Hawaï qui ferait un chèque à Instagram de Facebook pour pouvoir utiliser dans ses brochures les photos de vacances d’une famille cliente, représentant non seulement des couchers de soleil sur Waikiki mais aussi les gosses jouant sur la plage.

La colère gronde sur le réseau social à tel point que certains membres n’hésitent à poster des messages de ce type:

« Tiens Instagram, tu peux réutiliser librement cette photo. »

instagramm_photo_vente

Le seul moyen de protéger vos photos est de mettre son compte instagram en « privé » (seules les personnes invitées peuvent le consulter) ou de supprimer définitivement son compte.

Par contre, il faut savoir que quand vous publiez un contenu sur le web, il ne vous appartient plus. En somme, vous n’êtes maître de rien, à partir du moment où vous entrez dans monde de l’Internet. Ce n’est pas nouveau, il faut rester prudent, garder toutes ses données personnelles à l’abri.

 Source  Photo

1 Commentaire