Aujourd’hui, on profite tous  du réseau WiFi, que l’on soit chez soi, en train, en avion, en voiture. Toutefois cette technologie reste totalement absente sous l’eau. 


Du fait des ondes radio qu’elle utilise, la technologie Wifi ne peut être employée sous l’eau. Les ondes radio n’aiment vraiment pas l’eau. Et pourtant l’existence d’une technologie de communication sous marine pourrait permettre de détecter bien plutôt les tsunamis et de sauver de nombreuse vie. C’est dans ce but qu’une équipe de chercheurs de l’université de Buffalo, New York,  s’emploie à maîtriser les ondes sonores. Plutôt que d’employer des ondes radio, les scientifiques s’emploient à maîtriser les ondes sonores.

« Un réseau sans fil immergé nous fournira des capacités inégalées de collecte et d’analyse de données provenant de nos océans, en temps réel », explique Tommaso Melodia, professeur de génie électrique, à la tête du projet de recherche, dans un communiqué publié mercredi 16 octobre sur le site de l’université. Les réseaux sans fil terrestre utilisent des ondes radio. Or celles-ci se propagent très mal dans l’eau. D’où la nécessité de développer une nouvelle technologie, basée sur des ondes sonores.

L’objectif étant de créer un standard de communication sous-marine, pour faciliter les interactions et les échanges de données. Et qui sait, il sera peut être bientôt possible de nager en direct avec les dauphins et de le partager sur Facebook avec le wifi sous marin.