Vous avez sans doute entendu parler de la livraison de colis par drones. Ce petits engins volants sans pilote qui déjà utilisés en génie militaire, à des fins de repérages et d’espionnage.


D’après le patron d’Amazon, la majorité des sites de ventes en ligne utiliseront ces drones pour effectuer les livraisons au domicile des colis de leurs clients d’ici cinq année.

Cependant, cet information n’est pas passé inaperçu au yeux des pirates. En effet, Samy Kamlar, un hacker chevronné s’est amusés à expliquer comment pirater des drones en toute simplicité.

Samy Kamkar expose dans sa vidéo comment il se sert du modèle de Parrot pour détourner d’autres drones et en prendre le contrôle.
Pour s’emparer de celui-ci, il utilise AR Drone 2 de chez Parrot, un module Raspberry Pi , deux transmetteurs, une batterie et une carte WiFi Alfa AWUS036H. Sur son drone, il fait tourner son soft (Skyjack), nodeJS, node-ar-drone et aircrack-ng .

Son drone, permet tout simplement de rechercher les connexions WiFi environnantes grâce au programme aircrack-ng, et peu forcer la déconnexion WiFi des drones alentour et ainsi effectuer une reconnexion en se faisant passer pour le propriétaire. Vous l’aurez compris, il peut reprendre le contrôle de n’importe quel drone utilisant du WiFi et se constituer un réseau de drones zombies.

Voici une petite démonstration qui prouve la fragilité des systèmes de sécurité et firewalls des drones et éveillera peut-être l’attention des fabricants…