Mai 3, 2016
3 heures
Moyen

Vous ne le savez pas peut être mais dans Windows, il y a un très bon pare-feu qui rend bien service. Malheureusement, celui-ci est très basic et ne peut pas être paramétré de manière très fine. Pourquoi ne pas le rendre plus performant et plus sécurisé en ajoutant le logiciel TinyWall ? Ce dernier permet, en effet, d’optimiser la protection par défaut sans demander des connaissances d’experts.


Un pare-feu est un programme qui filtre ce qui passe d’un réseau à un autre. Il a pour but de définir quelles sont les communications autorisées ou interdites qui circulent entre votre PC et le monde extérieur (Internet ou réseau local). On s’en sert pour sécuriser les réseaux et les ordinateurs, c’est-à-dire contrôler les accès et bloquer ce qui est interdit.

Il faut savoir que tous vos logiciels utilisent des «ports» de connexion pour communiquer avec Internet. Le  pare-feu va autoriser tel(s) port(s) sur tel programme. Si un malware essaye d’envoyer des informations vers l’extérieur ou si un hacker tente de prendre possession de votre PC, il sera détecté et éconduit.

pare-feu

Le  pare-feu intégré à Windows est un très bon produit, mais il nécessite cependant quelques réglages pour devenir sûr à 100 %. TinyWall ne le remplace pas, mais ajoute simplement certains réglages ou fonctionnalités qui manquent cruellement.

Tinywall est livré avec des règles pré-définies pour bloquer les connexions entrantes et sortantes. Il permet en un clic de bloquer ou débloquer le trafic LAN. Il sait aussi protéger la config par un mot de passe pour éviter que le firewall ne se fasse péter par un malware, et surtout sait rester discret et simple d’utilisation.

Bien sûr, l’interface est claire même pour ceux n’ayant jamais vraiment mis les mains dans les réglages d’un logiciel de ce type.

Premiers pas avec TinyWall

Etape 1:

Tout d’abord, télécharger Tinywall a la page principale du site. Installez le programme et acceptez les termes de la licence.

Au démarrage , TinyWall va bloquer presque tous programmes qui communiquent avec l’extérieur. Pour y remédier, il va falloir placer les applications de votre choix dans la liste blanche des programmes autorisés.

interface-tinywall

Etape 2:

Pour avoir accès à l’interface, faites un tour dans le systray, la zone en bas à droite dans la barre de menu et cliquez sur l’icône de TinyWall (un petit mur).

tinywall1

Ici, vous aurez accès aux données entrantes et sortantes, mais aussi au mode (par défaut sur Normal). Vous pouvez choisir entre Tout bloquer, Autoriser en sortie (comme le fait par défaut le pare-feu de Windows), Désactiver ou Auto-apprentissage. Ce dernier mode permet de laisser le logiciel autoriser les connexions en fonction de ce que vous utilisez. Il n’est à utiliser que sur un système neuf ou certifié sans malware.

Etape 3

Dans Gérer, vous pourrez mettre un mot de passe pour entériner une modification des réglages de TinyWall (recommandé). Vous pourrez aussi appliquer des exceptions à la main pour vos logiciels les plus courants. Nous vous conseillons de ne pas toucher aux Exceptions spéciales à moins de savoir ce que vous faites.

Dans le menu principal, vous verrez aussi Activer listes blocages qui permet de  filtrer à partir d’une liste noire mise à jour dans le logiciel.

2 Commentaires