Oct 28, 2013
5 Min
Facile

Le cloud computing, est une technologie qui prend de plus en plus d’ampleur dans les entreprises, et qui attire de plus en plus de monde.


Le grand public l’utilise depuis longtemps sans le savoir. Quand on utilise Gmail, yahoo ou autre, on fait du cloud.

Le cloud , c’est accéder à des ressources informatiques qui sont quelque part, à travers internet. Au lieu de passer par un ordinateur local pour accéder à des ressources informatiques, on passe tout simplement par les nuages virtuels de l’informatique dématérialisée où sont branchés des ordinateurs en réseau.

Cette technologie est vue comme une évolution majeure par certains analystes et comme un piège marketing par Richard Stallman entre autres.

Le but de cet article est de mieux comprendre les dangers du cloud computing

  •  Perte de données/fuites

Le risque de perte de données augmente dans le cloud. Plus que la suppression accidentelle ou la fermeture total du service ou encore la simple perte d’identifiants peut bloquer l’accès à ses documents personnels. Nous savons tous que le risque zéro n’existe pas.
L’affaire Megaupload est ici exemplaire des dangers du cloud, un seul juge a pu avec un simple jugement de faire tomber un service mondial avec toutes les données des utilisateurs inscrits.

  • Piratage et vol de donnés

Le Cloud a facilité le travail des pirates. Auparavant, pour accéder à des données sensibles, il fallait s’introduire dans un réseau d’entreprise ou sur l’ordinateur d’un particulier. Maintenant si un pirate parvient à récupérer vos identifiants d’authentification, il pourra manipuler vos données, espionner vos activités et vos transactions, renvoyer de fausses informations et renvoyer vos clients vers des sites illégitimes.

  • La confidentialité:  avec le nuage, rien ne vous appartient

Les entreprises et les individus perdent le contrôle direct sur leurs données en les confiant à des serveurs tiers.
Il arrive que les fournisseurs de cloud computing, d’utiliser vos données pour une usage non prévu par le contrat (action marketing, location de fichiers, etc.)

Il y a un an, le service d’hébergement de fichiers Dropbox était visé par une plainte aux USA sur la confidentialité réelle des données. Le chiffrement était censé brouiller les fichiers grâce à une clé connue seulement de l’utilisateur. Il s’est avéré que cette clé était également connue de Dropbox.

Steve Wozniak

Steve Wozniak, cofondateur d’Apple avec Steve Jobs, a déclaré : « Cela me tracasse vraiment que tout passe dans le nuage, je crois que ça va être épouvantable. Je pense qu’il va y avoir des problèmes horribles dans les cinq prochaines années ». Il a également dit « Avec le nuage, rien ne vous appartient. Moi, j’aime savoir que les choses sont à moi. Beaucoup disent ‘Oh ! c’est dans mon ordinateur !’, mais plus on transfère dans le nuage, moins on garde le contrôle. »

  • Collaboration avec la justice

Une architecture en cloud computing ne doit pas empêcher de répondre aux ordres de la justice, que ce soit pour des raisons fiscales ou d’ordre juridique et la localisation des données dans plusieurs pays à la fois, implique la soumission aux différentes législations des pays dans lesquels se trouvent les data-center .

Par exemple, les Etats-Unis permet légalement au gouvernement américain d’inspecter toute donnée localisée sur son territoire dans le cadre de sa lutte anti-terroriste.

5 Commentaires

  1. sabrina

    j’ai bien lu cet article et a mon avis le cloud me semble intéressant et lorsque on fait un bilan sur les 5 dernières années, il apparaît que le Cloud est très fiable. néanmoins il faut avoir une sauvegarde physique des données, hors du cloud pour plus de sécurité !

  2. sam

    Mais quand même cette technologies comporte, à mon sens, plus d’avantages que d’inconvénients, tout le monde cherche à minimiser les coûts de stockage des données(personnelles,professionnelles…) et le cloud nous offre cette possibilité.

    Mais alex dit vrai car c’est malheureusement un piège(politique ou pas) pour contrôler nos données.

  3. sam

    Mais quand même cette technologies comporte, à mon sens, plus
    d’avantages que d’inconvénients, tout le monde cherche à minimiser les
    coûts de stockage des données(personnelles,professionnelles…) et le
    cloud nous offre cette possibilité.

    Mais alex dit vrai car c’est malheureusement un piège(politique ou pas) pour contrôler nos données.