Avr 11, 2014
5 Min
Facile

Aujourd’hui, on va apprendre un peu sur l’histoire du hacking. pourquoi et comment le hacker est arrivé là. Je ne vais pas vous parler de l’histoire complète du haking, mais je vais me cerner seulement sur les phases principales du développement de cette pratique pour comprendre d’où viennent les hackers et dans quel sens vont-ils.


Le terme « hacker » est apparu la première fois dans les années 60 au sein du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT). Des étudiants se surnomment ainsi après avoir démonté et modifié leurs maquettes pour améliorer les performances.

Les pionniers du hacking n’étaient donc motivés que par une seule chose : l’expérimentation. juste une bande de bidouilleurs en quête d’innovation.

En 1969,  John Draper découvre qu’un petit sifflet récupéré dans les boites de céréales Cap’n Crunch, permet d’obtenir une certaine tonalité de 2600 hertz. Or, cette tonalité est utilisée sur le réseau téléphonique d’AT&T pour activer les lignes longues distances. Surnommé Captain Crunch, il siffle dans le combiné et passe des appels gratuits dans tout le pays et même à l’étranger. Il baptisera cette technique : le phreaking.

Par la suite, des clubs de phreakers sont formés et lors des rencontres, ils s’échangent tous leurs trucs et connaissances sur leur art.

En 1976, les membres du clubs de phreakers vont modifier par la suite et faire évoluer l’un des premiers ordinateurs individuels : l’Alter 8800. Parmi eux : Steve Wozniak et Steve Jobs, qui fonderont la société Apple .

woz-and-jobs

En 1983, le grand public va découvrir les hackers. Kevin Poulsen, tout juste âgé de 17 ans, fait une intrusion dans ARPANet, le réseau précurseur d’Internet réservé à l’armée, aux grandes universités et aux entreprises. Dans la même année, un film des hackers « Wargames » présente au public l’univers « fantasmé » des hackers. Ce long métrage retrace les aventures d’un jeune hacker qui accède au système informatique militaire américain et manque de déclencher une guerre thermonucléaire globale.

Avec le développement d’internet un glissement s’opère vers la cybercriminalité et la communauté des hackers se divise. D’un côté les « black hat », aux activités souvent criminelles et de l’autre les « white hat » sans intention de nuire et surtout attachés à rendre public des failles de sécurité.

En 1994, le mathématicien russe Vladimir Levin subtilise 10 millions de dollars à la Citybank, s’introduisant sur le réseau bancaire international SWIFT. Il sera condamné à trois ans de prison.

En 1995, Kevin Mitnick est arrêté par le FBI. En cavale depuis 1989, il est notamment accusé de vols de logiciels et d’intrusion dans des systèmes protégés. Il sera condamné à 5 ans d’emprisonnement.

6genies_piratage

En 2001, un groupe norvégien nommé Masters of Reverse Engineering casse la clé de protection anticopie des DVD ce qui permet la copie des films.

En 2008, Conficker, le Malware le plus puissant de l’histoire fait son apparition. En janvier 2009, on estime que 15 millions d’ordinateurs ont été infectés par ce ver dans le monde. Le 13 février 2009, Microsoft propose $250.000 de récompense pour toute information conduisant à l’arrestation et condamnation de l’individu derrière la création et/ou la distribution de Conficker.

1 Commentaire