Joanna Rutkowska: les femmes hacker ça existe !

johana

Cette « hackeuse » d’origine polonaise travaille au sein d’une entreprise Singapourienne spécialisée dans la sécurité informatique, Coseinc.

C’est une « white hat », qui contrairement aux black hats ne mettent pas leurs compétences au service d’actes illégaux. Elle a toujours mis son génie au service de la sécurité.

Joanna Rutkowska est parmi les femmes hacker les plus connu. Elle se consacre rapidement au développement d’exploits pour les environnements Linux et Windows x86, avant de s’intéresser aux technologies furtives utilisées par les codes malveillants et les pirates. L’experte polonaise se dédie désormais à la détection de ces attaques, au développement et au test de nouvelles techniques offensives.

joannarutkowska Joanna Rutkowska: les femmes hacker ça existe !

Lors de la Black Hat Conference de 2006, elle a pu prouver son talent par une technique nommée Blue Pill, qui a permis de détecter des failles majeures au sein de Windows Vista permettant d’en prendre le contrôle total. Récemment, elle a créé le système d’exploitation Qubes avec son collègue Rafal Wojtczuk, cet OS surpassant de loin Windows ou Linux en matière de sécurité

Pour plus de nouveautés, merci de vous abonner à la newsletter du blog ou à son flux RSS. N’hésitez pas aussi à faire un tour sur Twitter, Google+ ou encore Facebook pour d’autres news.

Ceux qui ont aimé cet article ont également apprécié ceux-là :

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

crak wifi android, femme hacker, hackeuse, femme hacker connu, femmes hackers, les femmes hackers

You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.
  • gru

    salut, petite faute de francais dans le titre, c’est « ça existe! »
    bon article au passage :)