Lors de sa conférence le 21 janvier 2015, Microsoft a dévoilé un prototype des lunettes holographiques qui s’intègrent dans le champ de vision de l’utilisateur. Il permet de simuler des hologrammes dans la pièce via la visière.


Il s’avère qu’il s’agit en fait d’un projet d’un mélange de réalité augmentée et de réalité virtuelle. Son nom : Hololens et les premières images de la bête sont tout bonnement impressionnantes !

Présentées comme l’avènement de l’informatique holographique, ces lunettes de réalité augmentée (et virtuelle) ont visiblement grandement impressionné les observateurs avertis qui les présentent même comme un tournant dans l’histoire de l’informatique.

Microsoft HoloLens devrait permettre à tout un chacun de transformer son environnement en écran et y ajouter des éléments virtuels comme par exemple une conversation vidéo projetée sur votre mur ou la création d’un modèle en 3D directement sur votre table de travail.

Pour fonctionner, le HoloLens se base sur votre regard, vos gestes et votre voix et va vous permettre de manipuler des interfaces virtuelles dans l’espace, ou de créer en 3D en n’étant pas devant votre écran.

Sur le plan technique, HoloLens inclut trois processeurs. Le premier est le CPU principal, le deuxième gère la partie graphique (GPU) et le troisième se concentre sur l’affichage des hologrammes sur la visière en donnant l’impression que ceux-ci sont projetés directement dans la pièce ou sur une surface quelconque. Le casque ne nécessite pas d’être connecté à Internet ou à un autre appareil pour fonctionner. Il pèse environ 400 grammes et permet un champ de vision de 120° par 120°.

Les Hololens de Microsoft ont-elles réellement la capacité à remplacer les ordinateurs ? Pas les ordinateurs, mais les claviers et souris, oui ! Les quelques cas d’usages présentés sont ainsi parfaitement crédibles et surtout en phase avec des besoins du quotidien.