Bonne nouvelle pour les webmasters et les administrateurs des sites internet ! Google va désormais proposer une protection contre les attaques DDoS en proposant aux internautes un outil simple et facile à mettre en place : le Project Shield.


Le géant américain de l’Internet s’attaque désormais aux hackers. Le 21 octobre 2013, la firme a annoncé par le biais du responsable de la division Google Ideas qu’elle proposerait bientôt une protection gratuite contre les attaques informatiques de type DDoS (Distribued Denial Of Service).

 DDOS attaque se traduit par l’inondation du réseau par des millions de requêtes, conduisant à l’inaccessibilité complète du site visé.

C’est une attaque très utilisé par les script kiddes pour submerger un serveur en n’utilisant qu’un seul ordinateur. Il est aussi utilisé par des hackers plus pro qui utilisent des serveurs piraté ou des PC zombies, c’est-à-dire infecté par un virus qui attend de recevoir les coordonnées (adresse IP) de la cible à attaquer.

Les attaques DDoS sont en constante évolution ces dernières années, et peuvent toucher tout site publié sur le net. La protection contre ce genre d’attaque demande une grande infrastructure réseau, le plus souvent trop coûteuse pour être utilisée par un site web d’une entreprise moyenne.

Aujourd’hui,Google a décidé de protéger les sites victimes d’attaques DDoS avec la solution gratuite Project Shield. Elle sera bientôt proposée à tous les internautes. L’avantage de Google est qu’il dispose d’une infrastructure gigantesque, une des plus grandes actuellement, réparties sur de nombreux points géographiques, ce qui permet de répartir le trafic internet de manière régulière et de rendre ces cyberattaques plus difficiles à mettre en oeuvre.

1 Commentaire