Le FBI offre 3 millions de dollars à toute personne permettant la capture de Evgeniy Mikhailovich Bogachev. Ce hacker est accusé d’avoir piraté des millions d’ordinateurs et volé des informations bancaires.


Il est suspecté d’être le cerveau du botnet GameOverZeus qui aurait infecté plus d’un million d’ordinateurs – un quart d’entre eux aux États-Unis – permettant le vol de près de 100 millions de dollars.

Et si la récompense est importante, c’est car ce botnet est à l’origine d’un préjudice, auprès d’entreprises et de particuliers, estimé à plus de 100 millions de dollars. GameOver Zeus, apparu en 2011, est le successeur d’un botnet célèbre, Zeus, découvert lui en 2007.

GameOverZeus est un cheval de troie, réputé pour sa simplicité d’utilisation, il permet aux cybercriminels de récupérer très facilement de multiples informations sensibles.Ce malware dérobait des données – en particulier des codes d’accès à des services bancaires identifiants, mots de passe ou toute autre information permettant d’accéder à des comptes bancaires en ligne. Le programme GameOver Zeus aurait infecté entre 500.000 et 1 million de PC à travers le monde.

Inculpé en juin 2012 sous le nom de « lucky12345 » puis en mai 2014 sous son vrai nom, Bogachev résiderait en Russie, réduisant les espoirs du FBI de pouvoir réclamer son extradition. Selon les informations détenues par le FBI, Evgueni Mikhaïlovitch Bogachev serait toujours en Russie.

Bogachev serait à la fois comme l’un des pires cybercriminels au monde et aussi l’un des plus brillants, ce qui en fait une cible prioritaire. Les autorités chargée de l’affaire Bogachev l’on accusé de piratage informatique, de fraude électronique, de fraude bancaire et de blanchiment d’argent.

Source