Après des années de Smartphones haut de gamme, Apple fait son incursion dans la gamme accessible à tous. Et avec son iPhone 5c, la marque à la pomme ne cache pas son intention de concurrencer directement son grand rival Samsung et son Galaxy S4. Mais la tâche s’avère ardue car le Galaxy S4, accompagné de sa Galaxy Gear, est déjà une star et il vendra cher sa peau. Alors lequel s’imposera ? C’est parti pour le math…


Dimensions

Pour ma part, la question de la taille est un point qui peut faire pencher la balance. En effet, les 123.8mm de hauteur de l’iPhone 5C lui permettent de tenir aisément dans une seule main tandis que les 136.6mm du Samsung Galaxy S4 nécessitent l’utilisation des deux mains. Le fait que le Samsung Galaxy S4 soit une phablette, et non Smartphone comme l’iPhone 5C, en est la principale raison.

Mais ce détail peut rebuter certains utilisateurs qui aiment pouvoir contrôler leur Smartphone d’une seule main.

Ecran

Le premier point qui ma intéressés est l’affichage de l’image. Et à ce niveau, la taille du Samsung Galaxy S4 constitue un avantage indéniable. Les images sont certainement plus grandes et les documents plus nets sur l’écran de 5 pouces de la phablette même si l’écran de 4 pouces de l’iPhone 5c leur rend bien justice. Mais c’est indubitablement le Samsung Galaxy S4 qui remporte le match de l’affichage avec une résolution de 1920x1080p et une densité de 441 ppi de son écran HD super Amoled contre une résolution de 1136x640p et une densité de 326 ppi pour l’écran Rétina de l’iPhone 5c.

Puissance

Le match sur les calculs et la rapidité reste pour l’instant nul. Difficile en effet de comparer l’iphone 5c qui tourne sous l’IOS7 avec un processeur Apple A6 et le Samsung Galaxy S4 qui tourne sous l’OS Android Jelly Bean 4.2.2 avec un processeur Quad-core 1.9GHz. Car à ce niveau et avec les matériaux utilisés, la qualité est indéniable.

Samsung-Galaxy-S-4-white-three-up-front-profile-back

Connectique

Côté connectivité, les deux Smartphones sont pourvus de toutes les technologies du moment (Wifi, 3G, 4G, NFC) avec un petit bémol du côté de l’iPhone 5c qui n’est pas équipé de la technologie NFC.

Photo et vidéo

Une caméra avant de 2MP contre 1.2 MP pour l’iPhone 5c, une caméra arrière de 13mp contre 8mp pour l’iPhone 5c, une définition vidéo de 1080p contre 720p pour l’iPhone 5c.

Autonomie

L’autonomie du Galaxy S4 est largement  supérieure à celle de l’iPhone 5C. Une batterie qui peut tenir plus de 370h en veille contre seulement 250h pour celle de l’iPhone 5c. Si cela ne s’appelle pas dominer, je veux bien qu’on m’enlève mon chapeau.

Applications

L’iPhone 5c prend l’eau avant même la fin du test et il ne risque pas de se relever puisque cette partie est consacrée aux applications, un domaine dans lequel Samsung est passé maître ces dernières années. Et comme c’était prévisible, l’iPhone 5c s’est montré avare en applications, accessoires et autre gadgets.

Les inamovibles Siri et autres Safari n’étaient pas de taille à lutter contre la pléiade d’applications du Samsung Galaxy s4 : S-Health, S- Translator, Smart stay et bien d’autres, elles sont toutes présentes pour une expérience utilisateur incroyablement riche.

bb15iphone-5c-3

Quel verdict ?

Le Samsung Galaxy S4 remporte une franche victoire face à l’iPhone 5c. La phablette de Samsung s’est montrée plus forte au niveau de la qualité des images, de la performance multimédia ainsi que de la richesse du catalogue d’applications. Pour sa part, l’iPhone 5c s’est contenté de reprendre les éléments de l’iPhone 5 sorti un an plus tôt. Côté nouveauté, il faudra donc repasser !

Cela nous amène à tenter de décoder la stratégie d’Apple sur l’iPhone 5c. Car mis à part la légère réduction du prix par rapport aux autres Smartphones de la marque et la coque en plastique, l’iphone 5c n’a rien de low-cost et se pose plutôt en concurrent de certains appareils comme l’iPhone 4s. Dans cette optique, il est légitime de parler d’échec de la stratégie marketing autour de ce Smartphone qui ne peut sûrement pas combattre un ténor comme le Samsung Galaxy S4.

Alors d’où vient le problème ? Serait ce une vision réductrice des désirs du consommateur qui laisse croire qu’un simple changement de couleur et une légère diminution de prix sont les recettes d’un best seller ? ou alors l’incapacité d’Apple à créer des Smartphones milieu de gamme et à descendre du nuage élitiste sur lequel elle s’est posée depuis quelques années ? Nous ne saurions le dire. Mais une chose est certaine : c’est que l’iphone 5c a besoin de nombreuses améliorations pour espérer s’imposer sur le marché moyen de gamme.